• 10Août

    Hellfest 2012 pari réussi !

    Septième édition du hellfest.

    La cuvée 2012 a battu tous les records, 
un site plus grand, plus de groupes donc plus de concerts mais surtout un record d’affluence par rapport aux années précédentes, en effet cette année ce ne sont pas moins de 112 000 personnes (contre 80 000 l’an passé) qui se sont présentées aux portes de l’enfer !

     

    L’édition 2012 du hellfest était une prise de risque.

    Cette année, les organisateurs et les 2000 bénévoles ont montré une fois encore qu’ils sont à la hauteur de leurs ambitions. L’édition 2012 du hellfest était une prise de risque, annonçait le directeur du festival Ben BARBAUD et c’est avec le sourire lors de cette même conférence de presse qu’il annonçait que le défi avait été relevé, car cette année, malgré la météo chancelante, tout s’est enchaîné à merveille, il y a eu très peu d’attente entre les groupes,180 concerts sur trois jours, des têtes d’affiche prestigieuses, une programmation diabolique sur chacune des six scènes ayant chacune son style musicale, autant d’éléments qui ont permis une fois de plus un record d’affluence de la part du public.

     

    Hellfest jour 1.

    Le festival c’est ouvert le vendredi sous un ciel menaçant qui n’a pas découragé les festivaliers venus déjà en nombre et pour cause, en guise d’apéritif le Hellfest propose Molly Hachett et Lynyrd Skynyrd (dont ce fut la seule date en france, il est important de le souligner) le groupe montant Dropkick Murphy’s dont la prestation fut remarquée. Enfin ce premier jour s’acheva sur une grosse tête d’affiche ayant déjà jouer à plusieurs reprises. Au Hellfest, Megadeth a offert un concert de toute beauté, et les festivités se conclurent par le retour théâtrale sur scène de King Diamond, en grande forme.

    Hellfest jour 2.

    Samedi, deuxième jour de festival, les pieds dans la boue car il a plu la veille. Cette journée s’annonce au moins aussi épique que la précédente, sur scène se succèdent le glam rock de Steel PantherSebastian Bach, Edguy, Within Temptation et Machine Head qui ont littéralement embrasé la foule…Pour clore cette seconde journée c’est le groupe mythique Guns N’ Roses qui est attendu (mais pendant combien de temps ?) la magie des Guns c’est aussi d’être là où on ne les attend pas, et à l’heure convenue la voix d’Axel Rose se fait entendre. Les Guns sur scène c’est du spectacle, le groupe se donne à fond malgré un son ingrat qui lui vaudra la division du publique, concert fabuleux pour les uns et service minimum pour les autres… Dans tout les cas le groupe était bien présent.

    Hellfest jour 3.

    Dernier jour, dimanche jour du seigneur, mais au Hellfest ça n’est pas le même, le seigneur attendu n’est autre qu’Ozzy Osbounre le chanteur de Black Sabbath venu en renfort! Pour patienter et aussi par ce qu’on est là pour ça, ce dernier jour offre non moins que du bon, jugez par vous même : Black Label Society (dont Zakk Wylde prétera main forte à Ozzy plus tard dans la soirée) les mythiques Blue Oyster Cult. Et ensuite vinrent Motley Crue très attendus qui laissèrent quelques souvenirs à leur public des premiers rangs. Enfin les choses se gâtent, et l’on passe au sérieux, c’est Slash en très grande forme qui prend la relève et offre un concert des plus énergiques. Le festival se conclut sous la pluie qui ne parvient pas à décourager les plus téméraires des festivaliers, restés en masse pour aduler religieusement Ozzy Osbourne, le prince des ténèbres accompagné de ses amis venu le soutenir sur scène : Geezer Butler Slash et Zakk Wylde. On peut dire que l’affiche est belle et que cette année les festivaliers en auront eu pour leurs deniers.

     

    En conclusion, le Hellfest, au travers de son succès affirmé et grandissant, montre que les musiques rassemblent tous les publics. Alors rendez-vous à Clisson en 2013

    Ezekiel Lacroix

Comments are closed.