• 17Juil

    Décès de Jon Lord (Deep Purple)

    Qui est Jon Lord ?

    Lundi 16 juillet 2012 un grand homme du hard rock s’est éteint. A soixante et onze ans, Jon Lord a succombé à un cancer du pancréas qui le ravageait depuis presque un an. Il laisse le monde du rock en deuil, en deuil d’un grand personnage qui a donné ses lettres de noblesse au hard rock. Jon Lord c’est un claviériste de formation classique qui a co-fondé le groupe britannique Deep Purple en 1968. Ce groupe est un des trois groupes légendaires, avec Black Sabbath et Led Zeppelin, qui a donné naissance au hard rock.

    Jon Lord était un homme talentueux et discret à qui l’on doit, entre autres,  le titre mythique de Deep Purple : Smoke On The Water d’on il est coauteur.

    Mais Jon Lord n’est pas que le co-fondateur de ce groupe de légende, c’est aussi un artiste qui a suivi une carrière solo, de 1974 à 2010, et qui a également intégré le groupe de hard rock britannique Whitesnake, fondé en 1977 par David Coverdale, ex membre de Deep Purple.

     

    Jon Lord: de l’Ombre à la Lumière

    Avec Deep Purple, Jon Lord a contribué à faire du hard rock ce qu’il est aujourd’hui. Deep Purple, c’est un groupe aux chansons mythiques. On ne peut que conseiller d’écouter l’intégralité de leur discographie et, bien entendu, l’album Made In Japan, album live enregistré en 1972 durant deux concerts. Ce disque est l’un des meilleurs lives du monde du hard rock, on peut y constater la qualité des sons et des voix en live puisque ce disque n’a pas subi de remaniement technologique après enregistrement. C’est du talent, à l’état brut.

    Plus connu pour son œuvre orchestrale: Concerto for Group & Orchestra jouée avec Deep Purple and the Royal Philharmonic Orchestra pour la première fois en 1969 au Royal Albert Hall, et conduit par Malcolm Arnold, puis  jouée de nouveau en 1999 toujours au Royal Albert Hall par le London Symphony Orchestra & Deep Purple.
    Lundi 16 juillet 2012 Jon Lord s’est donc éteint à la London Clinic. Après l’annonce de sa maladie l’an passé, il avait reçu beaucoup de messages de soutien auxquels il avait répondu sur son site par:

    « Juste une ligne ou deux de la part d’un humble musicien bouleversé et heureux. Vos messages suite à l’annonce de mon état m’ont touché au cœur de sorte que cela m’a vraiment aidé à me rendre la vie meilleure que ce qu’elle a risqué de devenir à plusieurs occasions ces dernières semaines. […] J’en ai lu plusieurs avec les larmes aux yeux, reconnaissant que je suis pour cette preuve en acier de la bonté innée de l’être humain et reconnaissant envers chacun d’entre vous pour soutien inflexible. […] Le traitement se poursuit, j’ai confiance et je suis soutenu par ma magnifique famille et mon fantastique groupe d’amis. »

    Jon Lord laisse derrière lui des fans qui lui doivent beaucoup, et qui ne peuvent que le remercier pour ce qu’il a fait pour le monde de la musique. Jon Lord restera donc a jamais un symbole de l’age d’or du hard rock, sa mort le hissant au rang de légende de ce genre musical. Comme l’indiquait le communiqué suivant sa mort, « Jon passe ainsi de l’Ombre à la Lumière ».

Comments are closed.