• Home ·
  • Concerts ·
  • Interview avec les frères Fuentes de Pierce The Veil
  • 19Juin

    Interview avec les frères Fuentes de Pierce The Veil

    Rendez-vous dans la zone des artistes pour un entretien avec les deux frères fondateurs de Pierce The Veil, Vic Fuentes & Mike Fuentes.

    C’est votre premier festival français, n’est-ce pas ?

     Vic Fuentes : Tout à fait. Et on continue avec le Download anglais demain. On part ce soir pour rejoindre l’Angleterre. Ce sera également notre première fois la-bas. On a joué dans plein de festivals, mais jamais celui-ci, c’est une nouvelle expérience pour nous. On est très heureux de jouer également là-bas. On voudrait faire ça tous les ans.

    Mike Fuentes : Les festival, pour nous, sont grandioses car on revoit toujours plein d’amis, c’est comme un grand camping entre amis. On a tourné avec beaucoup des groupes présents. Mark Hoppus de Blink 182 est même venu assister à notre concert, on était un peu nerveux mais c’est vraiment cool de jouer devant une légende.  

     

    Comment était votre concert aujourd’hui ?

    Vic Fuentes : Génial !

    Mike Fuentes : Super cool ! C’était le premier concert donc les fans étaient frais, excités… Ils se poussaient, sautaient partout, ils devenaient tarés… C’était un concert parfait.

     

    A quand remonte votre dernier concert en France ?

     Vic Fuentes :  La dernière fois qu’on est venu ici, on était en tournée avec Creeper. Notre premier show était à Paris, c’était l’année dernière je crois.  C’était dans un petit club et c’était très cool. On a hâte de revenir pour faire un concert en tête d’affiche.

     

    Plus de dix ans d’existence maintenant, qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour cette nouvelle année ?

     Vic Fuentes : Pour cette nouvelle année ? Tourner encore plus, on aime être sur la route en tournée, surtout ces derniers temps pour défendre notre nouvel album “Misadventure”. On va rentrer aux Etats-Unis et on va commencer une tournée avec Rise Against. On va commencer à écrire de nouvelles chansons, donc je pense qu’on va commencer à regarder plus loin, pour l’écriture d’un nouvel album.

     

     

    Vous pensez déjà au nouvel album ? Ce n’est pas un peu tôt ?

    Vic Fuentes : Je pense que dorénavant, il le faut. Les choses vont très vite maintenant, surtout dans la musique. On veut continuer de faire ce qu’on aime et que tout se passe bien. C’est amusant pour nous donc il faut juste que l’on continue à se donner à fond.

     

    Vous trouvez toujours une bonne inspiration ?

    Mike Fuentes : Comme je l’ai toujours dit, écrire des chansons c’est comme pêcher (rire). On a juste à y penser et laisser notre esprit trouver ça. Après les festivals, nous retournons à la maison pendant 2 mois, donc on va avoir assez de temps pour plancher dessus.

     

    Vic Fuentes : “Misadventure” par rapport au processus très très long pour l’écrire et l’enregistrer… On l’a enregistré pratiquement tout autour du globe. Il a été enregistré dans plein de pays différents, différentes villes, Seattle, Los Angeles…  On était en train de chercher l’histoire, et les bonnes paroles… On a pris notre temps, histoire d’être sûr qu’on avait quelque chose de qualité à offrir à nos fans. “Misadventure” parce que parfois les choses prennent un tournant inattendu, c’est ce qu’on a voulu dire dans cet album.

     

    Quelle est votre chanson favorite ou personnelle sur cet album ?

     Vic Fuentes : Je dirais “Circles”, une chanson qu’on a écrit après les attentats de Paris, à propos des attaques au Bataclan. C’était tellement tragique, même aux Etats-Unis, on pouvait ressentir toute la peine. On voulait écrire quelque chose pour  les gens qui ont vécu cette tragédie. Cette chanson est très spéciale pour nous.

    Retrouvez ici, la vidéo de « Circles » :

     

    Quel groupe allez-vous voir en concert aujourd’hui ?

     Mike Fuentes : Définitivement, Blink 182! Et je crois que Gojira joue tout à l’heure. Mais je crois que nous allons bientôt partir, donc on va peut-être les louper.

     

    Propos recueillis par Leslie Anna.

Leave a Reply