• 12Juin

    Garbage et ses étranges petits oiseaux….

    Vers un retour fracassant ?

    Cette semaine dernière, Garbage, le Quatuor américain, composé des musiciens Shirley Manson, Duke Erikson, Steve Marker et Butch Vig lance « Strange Little Birds »  son sixième album. En 2012, le groupe à effectué un retour après une pause de sept ans avec l’album « Not Your kind Of People » qui n’avait malheureusement que trop peu convaincu, qu’en est t-il de ce nouvel opus ?

    garbage_tour_main

    C’est indéniable, il suffit d’ouvrir une page internet consacrée à la musique ou encore un magazine de musique ou même de jeter un oeil sur les programmations de concerts, ces dernières années, nous vivons un revival des années 90′. On ne compte plus les groupes qui se reforment sortent des albums ou même repartent en tournée.  Garbage est l’un de ces groupes, propulsé au sommet dès son premier album (G) et  qui a maintenu la flamme avec le second (version 2.0), puis vient le troisième album (Beautyfull Garbage) un peut plus expérimental qui séduit moins un quatrième (Bleed Like Me) un poil plus « retour aux sources » mais qui ne convainc pas assez…. puis ce break de sept ans et le retour en demi-teinte. Ce qui fit/fait la force de Garbage c’est l’alliage dont il est fait, un mélange de Pop/Grunge/Electro. Ses musiciens, une chanteuse charismatique et le batteur Butch Vig (producteur du mythique Nevermind (Nirvana) et de Bricks Are Heavy (L7) Gish, Siamese Dreams (Smashing Pumpkins) et beaucoup d’autres)….

    Ce nouvel album Strange Little birds se révèle être une bonne surprise, le premier titre « Sometimes »  qui fait office d’introduction annonce un ton, une ambiance électro qui sera constante tout au long du disque. Garbage même s’il ne sort pas des sentiers battus, nous offre de bons titres, tels que le single « Empty » ou encore « Blackout » qui surprend par sa durée et son ambiance sombre. Le groupe se libère des formats radio et laisse sa musique exister et ça marche ! De fait, après quelques écoutes l’album apparait bien plus intéressant qu’il ne le laisse paraitre. Il faut dépasser le mid-tempo et le ton résolument sombre du disque on se laisse porter, « Night Drive Loneliness » nous hape, « Even Though Our Love Is Doomed » très noire est avec « Amends » reste l’une des pépites que recèle cet album. Cette nouvelle direction résolument plus dark permet de mettre en avant le timbre grave la voix de Shirley Manson; en conclusion, Garbage semble s’être libéré et fait  ce qu’il a envie de faire le tout sans bousculer son style ne décevoir ses fans.

    garbage-new-alb

    Découvrez ici le titre : « Empty« 

     

    Découvrez ici le titre : « EvenThough Our Love is Doomed« 

     

    Tracklist de l’album :

    1 – Sometimes

    2 – Empty

    3 – Blackout

    4 – If I Lost You

    5 – Night Drive Loneliness

    6 – Even Though Our Love is Doomed

    7 – Magnetized

    8 – We Never Tell

    9 – So We Can Stay Alive

    10 – Teaching Littme Fingers To Play

    11 – Amends

Leave a Reply