• 08Oct

    La tornade Paulette Wright

    Paulette Wright : les sens dans tous les sens 

    Son célèbre champagne a envahit l’œsophage des plus festifs, sa cathédrale lui a versé ses lettres de noblesses, et notre belle Cité des Sacres, quant à elle, a sereinement dérivé sur l’écoulement des siècles. Cette érosion, alcoolique, historique et temporelle, aurait-elle ruisselé sur Notre-Dame de Reims jusqu’à en dessiner les traits de l’Ange au Sourire? Soyons rêveurs et laissons libre cours à notre imagination… Mais non ! Réveillons-nous ! Finies les chimères ! Aujourd’hui, nous sommes en mesure d’affirmer qu’il existe bel et bien un autre ange qui sévit à Reims depuis quelques temps. De plus, son sexe est déterminé : il répond au doux nom de Paulette Wright. Comment vous la décrire ? Eh bien de façon météorologique par exemple ! Tout le monde a connaissance du phénomène optique qu’est l’arc-en-ciel. Paulette, elle, c’est un phénomène acoustique. De cette brève et efficace comparaison, nous pouvons extraire un joli parallèle inversé. L’arc-en ciel est une voie colorée possédant à son pied un trésor et Paulette, quant à elle, est un trésor d’où jaillit une voix colorée. En effet, telle une aurore rémoise, son aura rayonnera sur votre corps et affolera vos sens. Vous sombrerez alors dans un triangle des Bermudes émotionnel. Aussi étrange que cela puisse paraître, vos yeux parviendront sans doute à saisir l’odeur d’un son… Bref, Bouleversante, avenante, enivrante, séduisante, étincelante, débordante, enrichissante…Paulette Wright est un cyclone émotionnel à ne pas rater, le genre de grands vents tournoyants par lesquels il est doux de se faire emporter.

    Julien Baraban

Comments are closed.